Biography  botón inglés botón alemán botón francés botón espa˜õl          Repertoire          Press          Media

Ainhoa Garmendia Biographie

Ainhoa Garmendia est née à San Sebastian (Espagne). Elle fait des études d’accordéon et de piano avant d’aborder le chant à l’École de chant de l’Orfeon Donostiarra. Elle étudie par la suite à l’École Supérieure d’Art Lyrique de Madrid (classe de Manuel Cid) et à l’Universität für Musik und darstellende Kunst à Vienne (classe d’Helena Lazarska). Lauréate de nombreux concours nationaux et internationaux, elle est stagiaire au CNIPAL à Marseille de 1999 à 2001.

De 2001 à 2009, Ainhoa Garmendia est soliste à l’Opéra de Leipzig, où lui sont confiés des rôles tels que Aspasia (Temistocle de J.C. Bach), Susanna (Le Nozze di Figaro),Pamina (Die Zauberflöte), Marzelline (Fidelio), Ännchen (Freischütz), Adina (L’Elisir d’amore), Lisa (La Sonnambula), Gretel (Hänsel und Gretel), Musetta (La Bohème), Micaela (Carmen). Parallèlement, elle se produit à l’Opéra de Marseille (Zaide dans Il turco in Italia, Marzelline dans Fidelio), à l’Opéra de Lausanne (Micaëla dans Carmen), au Théâtre national du Capitole (Aspasia dans Temistocle), au Deutsche Oper Berlin (Lisa dans La Sonnambula), au Théâtre Amaya d’Irun (Norina dans Don Pasquale) et au Festival 15ª Musical de San Sebastian (Marzelline dans Fidelio). Elle reçoit à l’époque les conseils vocaux de Josef Frakstein.

En 2006, elle fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans Così fan tutte (Despina) et participe à la reprise de la production en 2007. Elle se produit par la suite au Liceu à Barcelone dans les rôles de Servilia (La Clemenza di Tito) et Susanna (Le Nozze di Figaro), au Teatro Real à Madrid (Orphée et Eurydice avec Juan Diego Flórez), à l’Opéra des Flandres (Susanna) et au Festival de San Sébastian (Micaela).

Au cours de l’été 2009, elle fait sensation au Festival de Glyndebourne en assurant magistralement un remplacement au pied levé lors de la Première de L’elisir d’amore (Adina).

En 2009/10, elle chante L’Arbore di Diana (Britomarte) à Barcelone et Madrid, Don Giovanni (Zerlina) à Oviedo, Le Nozze di Figaro (Susanna) à Oviedo et Toulon.

En 2011/12 , elle chant Norina- Don Pasquale (Glyndebourne on tour) et Susanna et Musetta (Gran Teatro del Liceo de Barcelona). Elle participe aussi à la Missa Solemnis de Beethoven à Padova (Italie) sous la direction de Szolt Hamar .

Entre 2013 et 2015, elle débute des nouveaux rôles dont notament Violetta (La Traviata) à l’Opéra de Massy (Paris) et Fiordiligi (Così fan tutte). Elle débute à l’auditorium National de Madrid sous la direction de Christophe Rousset dans un concert/enregistrement de “Quien porfía mucho alcanza” de Manuel García avec l’Orchestre National de Espagne. Elle chante à nouveau Adina à l’Auditorio Kursaal de San Sebastian et au Teatro Principal de Zaragoza avec la nouvelle compagnie d’opéra Opus Lirica, de San Sebastian. Elle chante aussi Susanna à l’opéra de Colombie (Bogotà) et Micaela au Festival d’opéra de Daegu (Corée).

Sa discographie comprend Despina dans Cosi fan tutte (DVD Glyndebourne), Eurydice dans Orphée et Eurydice (Decca) et L’arbore di Diana au Gran Teatro del Liceo, Barcelona (DVD).

Elle a chanté sous la direction musicale de Jesús López Cobos, Mauricio Benini, Christophe Rousset, Ottavio Dantone, Ros Marbá, Julia Jones, Herbert Blomstedt, Ivan Fischer, Giuliano Carella, Frank Beerman, Fisher Fish, Pablo González, Miguel Ángel Gómez Martínez,  Víctor Pablo Pérez, Alvaro Albiach, Miquel Ortega, Antonello Allemandi, Robin Ticciati, Enrique Mazolla,  etc.

Ainhoa Garmendia a été élue “révélation de l’année 2006” par la critique musicale espagnole.